Témoignages clients

Marie-José C. :

 

Comment avez-vous connu Phytalliance ?

 

J’avais déjà par le passé essayé une autre gamme de produits dédiée à la minceur et au bien-être. Mais après plusieurs mois je ne constatais pas de résultats suffisamment efficaces. J’ai découvert l’existence de Phytalliance lors d’une conversation téléphonique avec une conseillère. Ce qui a retenu mon attention en premier c'est la composition des compléments alimentaires Phytalliance : des principes actifs 100% naturels et des extraits de plantes dont certaines issues de l’agriculture biologique.
Ensuite c'est la méthode Phytalliance simple et adaptée à chacun (âge, mode vie, facteurs psychologiques, objectif recherché, etc.) qui a fini de me convaincre de faire un premier essai.

 

Quel était votre objectif de départ ?

 

Dans un premier temps je souhaitais démarrer un rééquilibrage alimentaire pour me permettre de perdre du poids, et non faire un régime strict et sans accompagnement. J’avais besoin d’aide pour cela. Il y a 5 ans, lors d’un examen médical préopératoire j’ai (enfin !) eu le déclic : la balance affichait plus de 115 kg.
C’était trop il me fallait agir. Avant de commencer mon programme Phytalliance, j’étais à 90 kg et je ne m’étais pas fixée d’objectif précis de poids idéal à atteindre.

 

Quel programme Phytalliance avez-vous suivi ?

 

J’ai démarré mon programme en 2014 avec le pack Booster Phyt’Affin 2 mois composé d'un flacon de Phytadrain Booster 10 jours, de deux flacons de Phytadrain 25 jours et de deux boîtes de compléments alimentaires Phyt'affin. Ce programme drainant cible l'élimination des toxines et le déstockage des graisses. Je l’ai complété avec une cure d'un mois de Bio'Affin et de Bio anti-eau. En renouvelant et en suivant à la règle le programme, les conseils des diététiciennes et les idées de recettes contenues dans le livret qui nous ai remis, j’ai constaté assez rapidement les premiers résultats.
Bien sûr on craque de temps en temps ça arrive ! Mon péché mignon à moi c’était la pâtisserie ! Mais j’ai toujours maintenu une alimentation équilibrée, faite de légumes et de féculents tout en surveillant la composition des produits achetés (notamment le nombre de calories). Trois mois plus tard j’avais déjà perdu 6 kg.
Pendant le programme Phytalliance, on reçoit également de précieux conseils sur les modes de cuisson sans graisses par exemple, lors d’ateliers collectifs. Pour ma part je ne suis pas plat en sauce, donc la cuisson au four, en papillote ou à l’eau me convenait très bien. Dès que j’avais un doute ou une question je pouvais faire appel aux conseillères pour obtenir des informations complémentaires depuis l’espace bien-être personnalisé.

 

Quel est votre bilan d’expérience avec Phytalliance ?

 

Tout simplement que ça a fonctionné et que j’ai obtenu de vrais résultats. La phytothérapie a été une révélation car c'est une médecine douce qui tient compte des émotions et qui agit tant sur les causes que les effets du surpoids. Comme j’aime le dire « de petits ruisseaux font de grandes rivières ». On n’obtient pas de résultats en 15 jours ni en claquant des doigts. Il faut prendre le temps nécessaire et écouter son corps. Certes c’est un traitement qui nécessite un investissement mais aujourd’hui je ne peux que constater les résultats : de 90 kg je suis arrivée 3 ans plus tard à 70,90 kg.
L’action coordonnée des différents compléments alimentaires (comprimés, brûle-graisse liquide, etc.), d’une alimentation saine et équilibrée à un peu d’activité physique a été très bénéfique. Ma perte de poids a également amélioré mon arthrose au genou ce qui me satisfait d’autant plus. Je me suis fixée pour cette fin d’année un nouvel objectif celui d’atteindre les 64-65 kg.

 

Qu’avez-vous pensé de votre relation avec les conseillères et les experts de Phytalliance ?

 

Les conseillères sont à l’écoute et très disponibles. C’est d’ailleurs ce qui m'a plu : avec Phytalliance nous ne sommes pas seuls. On est régulièrement en contact avec notre conseillère, notamment à la fin de chaque programme pour faire ensemble le point sur ce qui a fonctionné, ce qui nous a au contraire contrarié et trouver ensemble des solutions pour améliorer si besoin certaines choses.

 

Que diriez-vous à un proche qui souhaiterait suivre la méthode Phytalliance ?

 

Qu’il faut premièrement qu’il (ou elle) soit prêt(e) dans sa démarche, c’est-à-dire être prêt à revoir ses habitudes alimentaires, à suivre assidument son programme et les conseils bien-être délivrés. Ensuite c’est une question de temps et de persévérance. La méthode Phytalliance a fonctionné pour moi, pourtant je ne partais pas gagnante (rappelez-vous 90 kg quand même), alors pourquoi pas vous ?